Comment tricoter des torsades ?

Comment tricoter des torsades ?

Tricoter des torsades : techniques de base et avancées

Si on vous dit : tresses, tricot d’inspiration celte, pull irlandais… Bien sûr, vous pensez aux torsades ! Cette technique ancestrale est une super façon d’ajouter de la texture et du relief à un tricot. Elle vous permet de créer des motifs simples ou plus complexes, en fonction de votre niveau et de vos envies. Si vous êtes totalement novice en la matière, cet article vous apprendra à tricoter des torsades de manière classique. Et si vous maîtrisez déjà les bases, nous avons quelques astuces pour faire des torsades au tricot de façon encore plus pratique et rapide 🙂

En bonus, nous vous avons aussi prévu une petite FAQ – un SAV spécialement dédié aux torsades.

Passons donc au sommaire de ce tuto sur les torsades au tricot :

 


Tricoter des torsades : la technique de base

Torsades vers la gauche et la droite (tresse)

Torsades vers la gauche et la droite (tresse)

Commençons donc par la technique classique pour tricoter des torsades. Le concept de base est de croiser un certain nombre de mailles en changeant l’ordre dans lequel on les tricote.

L’idée générale est de mettre en attente (devant ou derrière le tricot, selon l’orientation voulue) la première partie des mailles qui composent la torsade. Souvent, on utilisera alors une aiguille auxiliaire – ou aiguille à torsades – pour cette mise en attente.

Puis, on va tricoter les autres mailles de la torsade, avant de récupérer celles en attente pour les tricoter à leur tour. C’est ainsi qu’on crée un croisement de mailles.

 

👍 L’aiguille auxiliaire : l’accessoire incontournable pour débuter en torsades

Concernant l’aiguille auxiliaire, il en existe de différentes formes. En U, légèrement coniques, courbées au centre ou encore sous forme de spirale… Autant de choix que de préférences de tricoteurs. En général, on commence avec une aiguille à torsades incurvée, qui est le modèle le plus classique. Mais vous serez peut-être plus à l’aise avec une aiguille en U ou en spirale 🤷 Comme toujours, nous vous conseillons surtout d’essayer plusieurs variantes jusqu’à trouver celle qui vous plaît le plus !

 

>> Quelle aiguille à torsades choisir ? <<

 

Accessoires de tricot : aiguilles à torsades incurvées (métal)

Aiguilles à torsades incurvées (métal)

Voir sur Amazon

Aiguilles à torsades en U (plastique)

Aiguilles à torsades en U (plastique)

Voir sur Amazon

Aiguilles à torsades en spirales (métal)

Aiguilles à torsades en spirales (métal)

Voir sur Amazon

Maintenant que vous avez choisi votre aiguille auxiliaire, voyons comment l’utiliser pour faire des torsades en tricot.

Dans cet article, nous allons prendre l’exemple concret de torsades 2 par 2. Vous pourrez ensuite décliner cette méthode pour toutes les largeurs de torsades. Qu’elles soient symétriques ou non.

 

↗️ Torsade à droite

D’abord, comment faire des torsades au tricot vers la droite ? Pour les orienter vers la gauche, on va mettre les mailles en attente à l’arrière de l’ouvrage.

Voici alors la technique avec une aiguille auxiliaire :

Tricoter des torsades vers la droite

Torsades vers la droite

  1. Glissez les 2 premières mailles de l’aiguille gauche sur l’aiguille auxiliaire, comme elles se présentent.
  2. Placez l’aiguille à torsades à l’arrière de votre tricot.
  3. Tricotez les 2 mailles suivantes de votre aiguille gauche. Tirez suffisamment le fil pour éviter de former un trou au centre de votre future torsade.
  4. OPTION 1 : Ensuite, ramenez l’aiguille auxiliaire vers l’avant. Tricotez alors les 2 mailles en attente, en commençant par celle de droite.
  5. OPTION 2 : Vous pouvez également remettre les mailles sur votre aiguille de gauche, en respectant leur sens initial. Cela vous ajoute une étape supplémentaire, mais c’est comme vous préférez 🙂
  6. Mettez l’aiguille à torsades de côté et continuez votre tour / rang.
  7. Au tour / rang suivant, tricotez les mailles comme elles se présentent.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça !

Tricoter des torsades vers la droite

Tricoter des torsades vers la droite (images)

 

↖️ Torsade vers la gauche

Tricoter des torsades vers la gauche

Torsade vers la gauche

Maintenant, comment tricoter une torsade vers la gauche ? De la même façon, mais en plaçant les mailles en attente à l’avant du tricot, cette fois.

C’est-à-dire :

  1. Glissez 2 mailles sur l’aiguille à torsade, que vous mettez en attente devant l’ouvrage.
  2. Tricotez les 2 prochaines mailles de l’aiguille gauche.
  3. Puis, tricotez les mailles que vous avez glissées sur l’aiguille auxiliaire.
  4. Continuez votre tricot normalement.

 

 

Tricoter des torsades vers la gauche

Tricoter des torsades vers la gauche (images)

Avec cette méthode ultra simple, vous pouvez torsader n’importe quelle autre combinaison de mailles de la même manière. Il suffit de glisser le nombre de mailles à croiser sur une aiguille auxiliaire, de tricoter les suivantes et de terminer avec les mailles en attente.

Notez aussi que cette technique fonctionne pour des mailles envers, endroit, torses, côtes, etc.

💡 Astuce : pour que les torsades ressortent mieux, on les encadre généralement de mailles envers. Vous verrez, ce contraste avec les mailles endroit des croisements fait toute la différence 🙂

Dans la même idée, on peut même créer des lignes ondulées en croisant des mailles endroit sur un fond de mailles envers. Pour un rendu très élégant, tout en relief !

 

🔎 Lire une grille de tricot avec des torsades

Maintenant, comment lire une grille de tricot avec des torsades ? Bien que le style des grilles varie légèrement d’un designer à un autre, il existe quelques conventions.

De manière générale, voici donc ce qu’il faut savoir :

Torsades celtiques complexes sur un pull irlandais

Torsades celtiques complexes sur un pull irlandais (grille de tricot n°3)

  • Représentation du croisement. On représente souvent le croisement de mailles par 1 barre en diagonale ou 2 barres parallèles en biais (grilles n°1 et 3). On trouve aussi une variante (grille n°2). C’est une ligne droite à 2 niveaux, avec un trait en diagonale qui indique l’emplacement du croisement.
  • Orientation de la torsade. L’inclinaison des barres indique l’orientation du croisement, vers la droite ou la gauche.
  • Nombre de mailles à croiser :
    • Double barre (grille n°1). Pour savoir combien de mailles mettre en attente, regardez une des barres inclinées. Ensuite, comptez le nombre de cases entre ses extrémités. Dans la grille n°1, on compte 2 cases, donc 2 mailles en attente. Quant au nombre de mailles à tricoter avant celles en attente, il correspond généralement au nombre de cases entre les barres. Dans cet exemple : 2 mailles également.
    • Barre unique avec diagonale (grille n°2). Dans cette variante, comptez le nombre de mailles que couvre chaque partie de la barre horizontale. C’est-à-dire les cases de part et d’autre de la coupure en diagonale. On obtient ici 3 mailles en attente et 3 à tricoter de suite.
  • Largeur totale du croisement. Le nombre total de mailles du croisement correspond à la largeur de la torsade. 4 mailles dans l’exemple 1 et 6 mailles dans le 2e exemple.
  • Type de mailles. Les plus courantes sont les mailles endroit (fond blanc) et envers (case avec un point ou un tiret, voire fond plein).

 

1️⃣ Grille n°1 : torsades 2×2 (à gauche et à droite)

Sur ce premier exemple, voyez à quoi ressemble une torsade de 2×2 mailles en jersey classique. On parle alors de croisements de 2 mailles sur 2 mailles endroit.

Grille de tricot : torsades 2x2

Grille de tricot n°1 : torsades 2×2 (gauche et droite)

2️⃣ Grille n°2 : torsade 3×3 vers la gauche

Sur cet autre exemple, la representation du croisement est différente. Mais on comprend bien l’orientation vers la gauche de la torsade 3×3 :

Grille de tricot n°2 : torsades 3x3

Grille de tricot n°2 : torsade 3×3 vers la gauche

3️⃣ Grille n°3 : torsades celtiques (sur mailles endroit et envers)

Enfin, nous vous suggérons ce troisième exemple, un peu plus complexe. Cette grille combine des croisements de mailles endroit sur des mailles endroit (fond blanc uni) et envers (fond avec point). Notez cependant que cette grille ne respecte pas la convention selon laquelle l’inclinaison et l’espacement des barres indiquent le nombre de mailles à croiser.

Grille de tricot : torsades celtiques

Grille de tricot n°3 : torsades celtiques (sur mailles endroit et envers)

Voici alors comment lire cette grille :

  • A : torsade 2×2 = 2 mailles croisées à droite, sur 2 mailles endroit.
  • B : torsade 2×1 = 2 mailles croisées à gauche, sur 1 maille envers. On met alors 2 mailles en attente devant l’ouvrage. Puis, on tricote 1 maille envers et on termine en tricotant les 2 mailles en attente à l’endroit.
  • C : torsade 2×2 = 2 mailles croisées à droite, sur 2 mailles envers. Ici, on met en attente 2 mailles sur l’arrière du tricot, pour tricoter 2 mailles envers. Enfin, on tricote les mailles de l’aiguille auxiliaire à l’endroit.

☘️ Pour info, cette grille représente un motif celtique traditionnel. Retrouvez son rendu tricoté juste à droite 🙂

 


Comment tricoter des torsades sans aiguille auxiliaire ?

Gilet à torsades

Gilet à torsades

Beaucoup de tricoteurs préfèrent se passer d’une aiguille auxiliaire. Pour gagner du temps en supprimant quelques étapes… Ou pour éviter la crise de nerf lorsqu’on perd cette fichue aiguille 😑 (Ca sent le vécu ? On ne voit pas de quoi vous parlez ^^)

C’est d’autant plus intéressant pour tricoter des torsades multiples. Par exemple sur un bonnet ou tour de cou tout en torsades ou sur un beau pull de style irlandais / fisherman (comme celui-ci 🤩).

Nous allons donc vous proposer 2 façons de tricoter des torsades sans utiliser une aiguille auxiliaire :

 

🤏 Mettre les mailles en attente telles quelles

Première possibilité : mettre les mailles en attente telles quelles.

Comment ça ?

Vous avez bien lu : vous laissez tout simplement les mailles en attente toutes seules devant ou derrière l’ouvrage. Sans les glisser sur une aiguille à torsades.

Par précaution, vous pouvez néanmoins les maintenir avec vos doigts pour ne pas les perdre. Cela requiert un peu de dextérité, mais carrément réalisable.

Puis, une fois vos prochaines mailles tricotées, vous remettez délicatement celles en attente sur l’aiguille de gauche. Enfin, vous les tricotez pour finaliser votre croisement.

C’est exactement la même méthode qu’avec une aiguille auxiliaire… mais sans cet accessoire.

En images, ce sera encore plus parlant :

Torsade à gauche, avec les mailles en attente telles quelles

Croisement à gauche, avec les mailles en attente sans aiguille auxiliaire (source)

Torsade à droite, avec les mailles en attente telles quelles

Torsade à droite, avec les mailles en attente telles quelles (source)

 

😱 Cette technique vous fait peur ? Voici quelques astuces pour mettre toutes les chances de votre côté :

  • Privilégiez une laine qui se tient et ne glisse pas trop. Avec un fil rustique, les mailles en attente gardent mieux leur forme et ne risquent pas trop de se défaire. A l’inverse, un fil très lisse et/ou assez élastique pardonnera moins…
  • Manipulez vos mailles avec précaution. L’idée est de ne surtout pas trop tirer sur celles en attentes. Si besoin, vous pourrez toujours réajuster la tension une fois que toutes les mailles seront à nouveau sur une aiguille.

 

Comment tricoter un bonnet en rond ?

 

🔀 Inverser les mailles du croisement avant de les tricoter

Ensuite, la deuxième possibilité est moins risquée puisque vous ne mettez pas les mailles en attente pour tricoter les autres.

En effet, la technique est très facile :

  • Au niveau du croisement, retirez de l’aiguille de gauche les mailles à mettre en attente. Placez-les devant (torsade à gauche) ou derrière (croisement à droite) l’ouvrage, en fonction de l’orientation. Maintenez-les entre vos doigts pendant l’étape suivante.
  • Glissez les autres mailles du croisement sur l’aiguille de droite.
  • Remettez ensuite les premières mailles (celles entre vos doigts) sur l’aiguille de gauche, toujours dans le même ordre.
  • Puis remettez les mailles glissées de l’aiguille droite à celle de gauche.
  • Et enfin, tricotez toutes ces mailles comme elles se présentent pour former votre torsade en toute simplicité !

Ci-dessous, le rendu en images :

Torsade vers la droite en inversant les mailles

Torsade vers la droite avec inversion des mailles (images)

Torsade vers la gauche en inversant les mailles

Croisement vers la gauche en inversant les mailles (images)

 

↩️ Piquer les mailles par l’avant ou l’arrière

Enfin, cette troisième technique élimine carrément en attente. Ou plutôt, vous laissez les mailles en attente, mais sans qu’elles quittent l’aiguille de gauche. La manipulation consiste alors à piquer les autres mailles du croisement en passant devant ou derrière celles qui sont « en attente ».

Pardon ? En effet, dit comme cela, ce n’est pas très clair 😅

Passons donc aux explications concrètes :

  • Au moment du croisement, laissez les mailles « en attente » sur l’aiguille de gauche. Ignorez-les simplement, pour vous consacrer sur les prochaines mailles de la torsade.
  • Tricotez directement les mailles suivantes. Respectez bien l’ordre (de droite à gauche) et le sens (endroit / envers) dans lequel elles se présentent. Une fois tricotées, ces mailles resteront momentanément sur les 2 aiguilles (gauche et droite), le temps de tricoter les mailles « en attente ». Procédez ainsi selon l’orientation de la torsade :
    • Pour un croisement vers la droite, tricotez les mailles en passant par-dessus celles « en attente ».
    • Et pour croiser vers la gauche, c’est un peu plus délicat mais tout à fait faisable :). Cette fois, piquez les mailles en passant derrière celles qui sont « en attente ». Attention, tricotez-les par le brin avant, de la gauche vers la droite. Cela même si vous allez les chercher derrière l’ouvrage.
  • Enfin, tricotez les mailles « en attente » et retirez l’aiguille de gauche des premières mailles déjà tricotées.
Torsade vers la droite en piquant les mailles devant

Torsade vers la droite en piquant les mailles devant (source)

Dans les 2 cas de figure, tirez bien le fil pour ne pas laisser trop de jeu au niveau du croisement.

👉 Globalement, cette méthode fonctionne bien pour des croisements de 1, 2 voire 3 mailles maximum. Au-delà, vous pourrez difficilement vous passer de la mise en attente en dehors de l’aiguille de gauche.

 


🆘 HELP: problèmes courants avec les torsades

Bonnet à torsades

Bonnet à torsades

Comme avec toutes les techniques de tricot, les torsades n’échappent pas aux problèmes… Mais heureusement, nous sommes là pour vous aider à les solutionner 😀

Voici alors plusieurs problèmes courants avec les torsades, et surtout les façons de les résoudre facilement :

 

Je n’ai pas d’aiguille auxiliaire : que puis-je utiliser à la place ?

Notre première suggestion est de tricoter des torsades sans aiguille auxiliaire ni alternative 😉

Mais si vous n’aimez pas trop cette idée, voici plusieurs façons de remplacer une aiguille à torsades :

  • Une autre aiguille à tricoter (DPN, droite). Mais attention à ce que les mailles ne glissent pas à l’autre extrémité, si elle est ouverte. Ajoutez alors un bouchon d’aiguille, par exemple.
  • Un arrête-mailles (ou arrêt de mailles).
  • Une épingle à nourrice.
  • Un marqueur amovible, ouvert.

 

Arrêts de mailles en métal (plusieurs tailles)

Arrête-mailles

Voir sur Amazon

Arrête-mailles en métal (épingles à nourrice)

Longues épingles à nourrice

Voir sur Amazon

Marqueur en plastique (épingle à nourrice)

Marqueur amovible

Voir sur Amazon

 

Il y a un trou au niveau des croisements

Torsade 1x1 sur un raglan

Torsade 1×1 sur un raglan

Si vous ne serrez pas assez vos mailles au moment du croisement, un trou risque de se former au milieu. Ou sur les côté des croisements. Bien que cet effet ajouré puisse ajouter un petit plus sur certains projets tricot, il est rarement le bienvenu…

Pour y remédier, il faut bien tirer votre fil lorsque vous tricotez les mailles qui ne sont pas en attente. Sinon, l’excédant de fil va créer un trou indésirable quand vous récupérerez les mailles en attente pour les tricoter.

Et si vous tricotez sans aiguille auxiliaire en mettant les mailles telles quelles en attente, prudence est mère de sûreté. Evitez de trop tirer le fil au risque de perdre ces précieuses mailles. En revanche, une fois le croisement réalisé, vous pouvez ajuster la tension pour mieux répartir cet excès de fil.

 

Les mailles sont trop lâches d’un côté de la torsade

Torsades à droite alternées

Torsades à droite alternées avec mailles torses sur les côtés

Ici encore, c’est un phénomène normal qui résulte souvent d’un changement de tension lors du passage entre mailles endroit et envers. Ou vice versa. Selon les tricoteurs, les mailles lâches se formeront avant la torsade ou après.

Dans les 2 cas, il est très facile de régler ce souci. Il suffit de tricoter une maille torsade à la place de la maille endroit qui se situe à l’extrémité concernée :

  • Si le problème survient à droite de la torsade, tricotez la première maille du bord de façon torse.
  • S’il apparaît à gauche, transformez la dernière maille endroit en maille torse.

Cette solution est plus facile et rapide à mettre en place que resserrer manuellement toute les mailles du bord de votre torsade 😅 Elle régulera naturellement la tension entre maille envers et endroit torse.

 

Comment tricoter des torsades recto-verso ?

C’est une problématique classique pour les écharpes à torsades que l’on souhaite pouvoir porter dans n’importe quel sens..

En réalité, la solution est toute simple : il suffit tricoter des torsades en côtes 1×1. Ainsi, le rendu sera identique sur les 2 faces de l’écharpe 🙂

Tricoter une écharpe : un projet fun pour débuter

 

Faire des torsades en tricot à plat VS en rond : ça change quoi ?

Torsades variées

Torsades variées

99,99 % du temps, on ne croisera les mailles que sur l’endroit du tricot. Cela signifie que sur un projet en allers-retours, on tricotera les mailles comme elles se présentent sur les rangs envers.

Et sur un projet en rond, on aura tendance à suivre le même principe. Ainsi, on laissera au moins un tour de « repos » entre 2 tours avec croisements. Cela évitera d’avoir des torsades trop serrées.

En résumé, pas d’inquiétude : vous n’aurez à croiser vos mailles que sur des rangs endroit, quel que soit votre projet 🙂

 

>> Tricoter avec des aiguilles circulaires : problèmes et solutions <<

 

 


💟 Conclusion

Torsades coeurs

Torsades coeurs

Avec ce guide complet sur les torsades en tricot, vous pourrez facilement ajouter relief et décorations à vos ouvrages.

En varier les types de croisements, leur complexité et leur agencement, vous obtiendrez de superbes résultats !

Pensez aussi à tricoter des torsades avec des fils divers. Le rendu sera tellement différent avec un merino tout lisse, une laine rustique poilue et un coton brillant 🙂

 

 

 

A bientôt, et bon tricot !

Célia & Marie ♥