Bol à pelote ou dérouleur à laine : que choisir ?

Bol à pelote ou dérouleur à laine ?

Quand vous tricotez, vous avez parfois du mal à tirer le fil du centre de votre pelote ? Ou au contraire, le fil vient avec un peu trop d’entrain et votre bobine tombe par terre une fois sur deux ? Ces situations peuvent être assez agaçantes 🙄 Pire, vous risquez même de vous faire mal en ramassant votre pelote ou en tirant trop fort sur le fil qui bloque… Pour régler ces problèmes, il existe 2 accessoires de tricot super pratiques : le bol à pelote et le dérouleur à laine. Mais lequel des 2 choisir ?

C’est une excellente question ! Et nous allons y répondre de manière claire et complète dans ce court article 🙂

Mais d’abord, précisons la grosse différence entre ces 2 équipements :

  1. Un bol à pelote permet surtout de tricoter avec le fil au centre de la bobine.
  2. Avec un dérouleur à laine, vous tricote le fil à l’extérieur de la pelote.

 

10 accessoires de tricot pour débuter

 


1️⃣ Le bol à pelote, bol à laine

D’abord, vous avez le bol à laine.

Il s’agit d’un récipient rond suffisamment ouvert au sommet pour accueillir une pelote (moyenne à grosse). Il présente une fente en spirale sur un côté, par laquelle faire passer le fil. Lorsque vous tirez le fil à l’intérieur de la bobine, celle-ci est alors maintenue par les parois du bol. Vous tricotez ainsi de manière plus fluide, sans à-coups.

Par ailleurs, certains bols à tricoter ont également un couvercle. Il sert à la fois de protection et de coupelle pour déposer de petits accessoires de tricot.

 

 

🧶 Utilisez un bol à pelote si…

A présent, voici donc plusieurs cas dans lesquels utiliser un bol à pelote :

  • Vous avez l’habitude de tricoter une bobine depuis l’intérieur. C’est souvent le cas avec les pelotes industrielles, par exemple. Notamment, tirer le fil intérieur permet alors de conserver l’étiquette autour de la bobine.
  • Avec certains bobinages, il est difficile voire impossible d’enfiler la tige d’un dérouleur dans la pelote. Dans ce cas, utilisez un bol à laine.
  • Quand on tricote une laine dégradée, auto-rayante ou à motifs, il faut souvent privilégier une extrémité plutôt que l’autre. Pour commencer le tricot avec l’intérieur de la pelote, utilisez alors un bol à laine.
  • Vous aimeriez mieux préserver votre fil ? Un bol à pelote avec couvercle va protéger votre pelote, aussi bien dans le sac de rangement que durant le tricotage.
  • Un fil très poilu, fragile ou ayant tendance à boulocher sera plus à l’abri des frottements dans un bol. Tandis que sur un dérouleur, la bobine sera totalement exposée.
  • Si vous transportez régulièrement votre projet, un bol apportera aussi une meilleure protection qu’un dérouleur.

 

👉 Enfin, même si ce n’est pas l’idéal, il reste possible de tricoter le fil externe de la pelote en la plaçant dans un bol. Néanmoins, elle aura plus de difficultés à tourner quand vous tirerez le fil. Et par la même occasion, elle subira plus de frottements.

 

 


2️⃣ Le dérouleur à laine

Ensuite, il existe le dérouleur à pelote. Il fonctionne sur le même principe qu’un support dérouleur pour essuie-tout… Excusez-nous l’analogie, mais c’est tout à fait cela 😂

Cet accessoire de tricot se constitue donc d’une épaisse tige d’environ 15-20 cm de hauteur et quelques centimètres de diamètre. Cette tige est solidement fixée à une base – légèrement épaisse et lestée, pour améliorer la stabilité.

Pour utiliser un dérouleur, il suffit alors de glisser son axe au centre de la pelote. A mesure que vous tirez le fil extérieur en tricotant, la tige va ensuite tourner sur elle-même pour dérouler la bobine. Ainsi, aucun risque qu’elle tombe !

 

 

🧶 Préférez un dérouleur à pelote si…

Maintenant, découvrez quelles situations se prêtent plutôt à l’utilisation d’un dérouleur à laine :

  • Vous êtes plus habitué(e) à tricoter avec le fil autour de la pelote plutôt qu’au centre. C’est une question de préférence, qui justifie carrément l’emploi d’un dérouleur.
  • Après avoir bobiné un écheveau, il est parfois préférable de tricoter le fil extérieur.  Cela réduit notamment le risque que la bobine se déforme trop rapidement en tricotant.
  • Si la pelote est vraiment emmêlée au milieu, mieux vaut tricoter avec l’extrétmité extérieure. Et donc utiliser un dérouleur. Il facilitera alors l’accès à la laine, avec un risque quasi nul d’embouteillage.
  • S’il est impossible de trouver l’extrémité du fil au cœur de la bobine, il faut tricoter avec le bout extérieur. Le dérouleur devient donc votre meilleur ami.
  • Avec une laine à motifs, rayures ou dégradé, on doit parfois privilégier le fil externe pour obtenir le rendu voulu.
  • Si vous tricotez avec plusieurs pelotes, un dérouleur multiple (à 2,3 voire 4 tiges) sera plus pratique que plusieurs bols.
  • Enfin, lorsque la bobine est trop grosse pour tenir dans un bol à pelote (par exemple avec un fil bulky voire super chunky), le dérouleur est indispensable… A condition que vous réussissiez à insérer la tige dedans, bien sûr 😅

 

 


👍 Dérouleur à laine et bol à pelote : 2 accessoires complémentaires

Outre la préférence de tricot, il faut donc considérer quelques éléments supplémentaires pour faire votre choix. Et si, entre bol à pelote et dérouleur à laine, votre coeur balance… Procurez-vous ces 2 accessoires de tricot ! Au final, ils sont assez complémentaires et sauront répondre à vos différents besoins.

Ainsi, vous pourrez utiliser l’un ou l’autre en fonction du fil à tricoter, du projet ou d’autres contraintes. D’ailleurs, ils auraient même leur place dans le matériel pour débuter en tricot.

Enfin, rappelez-vous toujours que le but de ces équipements est d’améliorer votre expérience du tricot. Alors sélectionnez-les en fonction de vous, et pas uniquement sur base des avis d’autres tricoteurs 🙂

 

A bientôt, et bon tricot !

Célia & Marie ♥